Décoder le stress à l'aide des neurosciences

 

par Jean-Luc Saugé, coach certifié et expert Ma Vie en Mieux 

Agir sur ses modes mentaux, un levier de réduction du stress au travail.

Les neurosciences constituent un bon outil pour expliquer les ressentis des salariés et les aider à sortir de situations de stress. Il permet d’offrir un angle d’analyse scientifique, psychologique et physiologique à un vécu individuel.

 

Prenons l’exemple de Julien que j’ai eu l’occasion d’accompagner. Manager et chef de projet dans l’industrie, il rencontrait des difficultés sur son projet : à cause de dysfonctionnements et retards de livrables, il s’est mis à travailler de plus en plus afin de compenser le travail que les autres ne faisaient pas. Il était stressé, ne se sentait pas à la hauteur et s’enfermait dans une spirale de surinvestissement.

 

DEUX MODES MENTAUX POUR GERER L'AUTOMATISME OU LE COMPLEXE

Le stress ressenti par Julien peut s’expliquer dans les neurosciences par le fait que le cerveau utilise dans l’analyse des situations vécues deux modes complémentaires :

  • Le mode mental automatique, qui gère ce qui est connu et simple. Il nous permet de capitaliser sur nos acquis. C’est le mode que le cerveau humain utilise à majoritairement et qui doit s’effacer pour laisser place au mode adaptatif en cas de besoin,
     
  • Le mode mental adaptatif, qui gère ce qui est inconnu et complexe. Il nous permet donc de prendre du recul sur les situations.

Parfois, face à une situation imprévue, le mode automatique, pensant rencontrer une situation connue et simple, apporte une mauvaise solution (ou un mauvais comportement). Il y a alors un décalage entre le résultat attendu et le résultat obtenu : l’individu entre alors en état de stress. La solution au traitement de cette situation devrait revenir au mode adaptatif, seul capable d’envisager une réponse adaptée et réfléchie.

 

LE TRAVAIL DU COACH

Le travail du coach consiste à déconstruire ce schéma en faisant adopter un mode mental « adaptatif » au collaborateur – plus souple et en capacité de prendre du recul - au détriment d’un mode mental « automatique ». Il identifie pour cela les croyances (liées à l’éducation, à la culture, aux intuitions et aux stratégies spontanées) et pousse le collaborateur à entrevoir des solutions nouvelles et l’accompagne dans cette mise en place.

C’est notamment ce qui a été travaillé avec Julien : apprendre à passer en mode adaptatif dans la gestion de sa responsabilité et de celle des autres sur des projets transverses.

 

 

Jean-Luc Saugé, Coach certifié et expert Ma Vie en Mieux

 

JoomShaper